Uncategorized

Assis – 1994

Assis devant l’armoire
Contenant 10 ans passé
Il se sent rétrécir,
Les épaules recourbés
Devant ses vieilles
Boîtes à chaussure
Il en prend une, du bout des doigts
Il trouve des lettres
Il n’en relit aucune, trop de mots
Il depose la boîte et laisse ses yeux chercher
Il voit, le petit éléphant gris
À la crinière orange
Jouet de ses 5 ans
Chaque objet, un souvenir
Il est encore jeune, pourtant
La tristesse qui l’accompagne
Est celle de la vieillesse

Et de ses reminiscences.
Cela devient une torture
Avec difficultés, il se lève,
Va à la fenêtre, allume une cigarette.

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s