Uncategorized

Mots d’autres – 1994

On fait des rencontres et des encontres, mais je n’ai jamais rencontré plus lâche que cette personne là.

Mots d’autres encore et encore

“You gave my existence a meaning and an orientation and I had nothing else to do but lead it with you. What is to become of me? Where am I to go now? How shall I ever endure waiting for nights to fall and after it has fallen, for day to come, and tomorrow, and the tomorrow after that, how shall I pass the weeks? I saw nothing but a room swimming on the other side of my tears, and I was counting on my fingers like an idiot.”

The White Paper
Anonymous

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s