Uncategorized

La fille du métro

La fille du métro elle était jolie
ton premier poème, amoureux
ton sac de voyage, heureux
ton amitié précieuse.
Un petit enterrement
Cercueil en sac de poubelle noir
Encre sur papier
Mots d’amitié, d’amour, d’estime
D’affection.
Un élan du passé positif
Mais aux relans douloureux.
Trahisons des sentiments
Ta lettre m’a réchauffé
Ton petit bout tout partout
Me fait pleurer
Tes mots magnifiques
M’ont rendu belle et femme.
À 40 ans m’as-tu dit
Comme tu seras belle…

1998

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s