Uncategorized

Post-mortem coupe du Monde

La vie n’est pas devenue bleutée
Les journées ensoleillées s’accumulent
Les deux chats se sont assis
Sur ma page blanche.

C’est la mi-saison
La fin d’une période
Le début d’une autre
Ou simplement l’entre-deux.

La télévision s’agitent en arrière-fond
J’écris comme si la vie allait
Me tourner le dos.
Des petites funérailles
Pas trop tristounette
Et puis pas trop rieuses
non plus….

Je vais cette fois-ci
Éviter de toucher à
Cette solitude et d’éviter
Les rimes trop faciles.

Décembre 1998.

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s