Santé

Frayeur de mon corps

Je ne sens plus mes jambes
Le cou raide
La poitrine vide
Des fourmis dans les bras
La tête qui tourne
Le coeur qui bat en chamade
Dans cette nuit noire

Voila mon corps
Epidurale dictee par mon cerveau
Je te réveille
Car ce soir
Je ne me raisonne pas
J’ai besoin de toi

Tu es la
inquiet
Mais tu es la
Toute la nuit
Des que je vire ou volte
Insomnie de mes heures sup
Tu te soucies
Je te rassure

Et je pars te retrouver 
En Italie
Toi si calme
Qui le moment d’un soir
Et d’un regard
M’a etourdie

Je ne sens plus mes jambes
Le cou raide
La poitrine vide
Des fourmis dans le bras
La tete qui tourne
Le coeur en chamade
Dans cette nuit noire

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s