Uncategorized

Novembre

Je me sens si seule, si fatiguée. Jouer des attentes des uns et des autres et
déceptions, grande déception a l’arrivée.
Plus envie de jouer ce jeux, donner aux narcisstiques leur doses
quotidiennes. Si fatiguée.
J’arrête. Le plaisir et le besoin ont tourné à un jeux malsain. La vie est trop
courte, je ne recherche que du plaisir. Trop de douleurs partout ailleurs.
Je suis si fatiguée.
Comprise par un qui montre qu’aucun n’autre ne sera jamais a la hauteur de
comprendre, me comprendre. Être ce que je suis, de douleurs, de joie, de
blessures et de dégats.
Je suis si fatiguée.
Trouver mes forces intérieurs pour ne pas chercher de substances ailleurs.
Égocentrisme égoïsme, je pars d’un et en trouve un autre. Chercher ma
forme dans le regard de l’autre et ne trouver que narcisse regardant son
reflet. Transparente je redeviens. Trop tard pour accepter ce rôle.
Je suis si fatiguée.
Province trop petite, besoin de reconnaissance on s’est trouvés, délusions
pour combler un manque de 13 ans. Je ne veux plus jouer. Mon corps a
encore besoin, le convaincre du contraire. Être seule, se pencher, tomber
dans une dose de désespoir. Laisser la vague passer pour y trouver l’autre
côté.
Si tu savais combien je suis fatiguée. Si tu savais combien j’ai voulu croire
que je t’aimais.

Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s