In and Ex vitro

Post vitro – Voyage au Maroc

Attente. Stress du travail pour lui. Fatigue. Enfin dans l’avion, agitée, “hot
and bothered” ou “cold and bothered”.
Changement d’avion, les hôtesses mal polies, énervées. Obstacles à la
détente ou transition nécessaire. Je reflète sur ce processus. Confusion, il
faut sortir.
Retard a Casablanca, voyage long, on serait déjà de l’autre côté de
l’Atlantique.
Nouvelle attente à la douane, cela grouille de monde, surprise,
découragement, énervement, impatience. Confirmation oubliée. Vont-ils
nous attendre. Pas d’argent, pas un seul Dirham.
Non, il est là, grand sourire. Feder, malgré ses trois heures d’attente et il
nous souhaite le bienvenu à Marrakech. Soulagement.
Les rues sont étroites, ils portent ses longues tuniques, nous européens
typiques, le changement semble au début menaçant.
Il marche vite, on suit dans les labyrinthes, les rues étroites, cet odeur, ces
bruits, souvenirs de Delhi et de Stone Town.
La chambre, oasis de calme. Il nous apporte de l’eau, des fruits, des
cacahuètes, on profite et savoure. On se couche, je m’endors, tension dans
l’épaule, mal de tête, moment redouté du cycle….l’ecarlate à l’horizon.
J’essaie d’accepter, de négocier. Je me réveille, j’ai froid, ma tête
tambourine, aspirine, dépitée, oui, elles arrivent…peut-être. Un autre cycle,
une déception et £3500 s’évapore.
L’autre petit moi s’attriste dans cette non-croyance d’un petit ‘nous’
individiduel.
Le jour se glisse entre la fenêtre et les volets mal fermés. Je me lève, exitée
par le petit-déjeuner et l’aventure d’une nouvelle cité.
Semblant de douche, comme dans l’enfance. Robinet qui coule, serviette
dépliée mais pas une goutte sur ma peau. Je fais croire. Il fait froid.
Pain, thé, yaourt, crumpet écrasée. C’est bon. On se repose…J’écris et
j’oublie.
Le regard noyé de couleurs des tissus du souk. Le yeux pleins d’images et
de photos. Et je me laisse innonder par cet autre monde.

Février 2006

Par défaut
In and Ex vitro

Margot

Margot, Margoton
Ma première fidelité
L’accés à mon ‘moi’
Ton incroyable bonté
Abandonnée
J’ai continué sans toi
Le courage de grandir
Tu m’as induit
La force tu m’as donnée
Dieu sait
Où tu es
De ‘Pardon’
Je me morphond
De ne pas avoir été là
Pour te guider
T’encourager
Te redonner
Ce bout de moi qui est à toi.

Par défaut
In and Ex vitro

Touché

Touché, déchiré,
Un ensembe tourbillonant
Déroutant
Ventre arraché et refait
Acceuillir et nourir
Un nouvel espoir
Parsemé de désirs
De pensées, de mouvement
La vieillesse qui vient et parvient
L’intrusion salvatrice
L’intrusion traumatique
L’intrusion créative and inventive
Je m’en vais, me refait
M’habille, me déshabille
Le corps se recoût
L’âme s’en remet
La prière centrée
Sur l’acceptance
La serénité
Un peu de paix
De repentance
Et surtout retrouver du désir.

Par défaut
In and Ex vitro

Before colonoscopy – Grandiose moment – My last supper?

On the 23rd May 2005, Valérie took her last supper. Her male cat was sitting
on her right. It was later discovered that if you looked closely at the painting,
he was neutered and possibly could have been a female.
Some said he could have been her husband. What is striking is that her
husband was not present as his love for yellow metal structure too him to the
far North.
None of her apostles or disciples were present, mainly as she had none and
no one had yet come to realise her prophecy and sainthood.
Her husband at times came close to it but often felt her evil side was
overtaking that side of her so he was uncertain of their future together.
Her cat, dog and horses knew and saw it but unfortunately struggle to let the
rest of humankind know about it.
Her last supper consisted of:
Tacos and hummous
Rice and sheep cheese
Wheat free almond cookies (onlu sold at ‘moody’s Matt place who is now
deceased of unknown caused).
Despite numerous attempts (helped by her husband), she never had the
abilities to change water into wine. So she watched Eastenders. She knew
that the following day, she had to face with dignity her fate.
Betrayed by her body, she was going to be tortured by the NHS.

On the First day after her last supper, she will have to drinks gallons of salty
water
On the Second day, she will have to have….
On the Third day, after all this, surely a Saint she will be.

Par défaut