Narcissime

Penchant

Je tremble
A ton idée
Je frémis
A ton touchée
Evasion musicale
Pour te retrouver

Je semble
Etre
Tu parais
Dans l’oubli
Et frugal
Tu deviens

Penchant

Je me retourne
A bout de souffle
Tu es là
Plein de compliments
De flatterie
Tendre baume
A mon égo

Et finalement
Seule
Car je ne sais me retourner
De ces situations
De gloutonie
D’amour
De vie

Trébuchant

Seule et imbibée
De fierté
Je souris
Triste et rassurée
De pouvoir
De temps en temps
Vous faire trembler
Comment garder
Cette jolie charade

Tombant

De gris et de noire
Je me couvre
De mélancolie
Je veux la force
Ta force
Tous en un
Aucun dans tous
Secousses

Annulations à répétition

Par défaut
Narcissime

Cheesecake

Cheesecake
Tu aimes le dessus
J’aime le biscuit
Inondation de raisins
Ni toi et moi
En commun
Le milieu du croissant
Moi les bouts
Des pizzas
Tu laisses les croûtes
Mes preferées
En amour
Traduction
Tu me retiens
Par des « rewards » intermittents
Et puis on repart
Je retombe 
Dans le doutes
Ton narcissisme
est tout simplement
grandiose.

Par défaut
Narcissime

Régression

Régression
Incontrôlée
Dispute
Rien n’a changé
A part ma capacité
A me lever
Quelle prouesse
Pourquoi toi
Parachute
De ma tristesse
Redevenue ce moi
Adolescente
Dans cette descente
Tu me ralenti
Dans ma chute
Dans mes faiblesses
Prise a partie
Je trébuche
Une position
Je renie
Pas envie
Cette fois ci
Je veux fuguer
M’echapper
Me retrouver
Le temps d’un baiser
Dans tes bras. 
Régression.

Par défaut
Narcissime

Déconnectée

Déconnectée 
Quelle imbécile
Quelle stupidité
Complètement 
Abandonnée 
Mon dieu qu’ai-je donc fait
Épuisée 
Quel refrain
Cette honte de laisser mon cœur 
si ouvert si désespèrée
Quel douleur
Comme c’est malsain
Quelle naïveté 
A des millions de kms
Désastre naturel
Empathie au tapis
Crevé le monde entier
Crèvé toi aussi,
Tu es
Mon cœur.

Par défaut
Narcissime

Aide moi

Aide-moi
Je ne trouve que du vide
Plus de substance
Desesperée
Je cherche

Je veux m’enfuir
Seule
Impossible
Malgré mes essais
De me connecter
De retrouver
Ces tourbillons

Conversations
Futiles
Subtiles?
Vide
Déconnectée
Passionement
Aisément

Aide moi
Viens me parler
Me dire
Quelques mots
Pas besoin
De rire
Quelques sourires
Seulement

De profondeur
De langueur
De douceur
L’humeur m’est égale
Une dose de toi
Pour me distraire de moi.

Aide-moi
Viens me chercher
Dans ce noir
Pour m’y sortir
Pour advenir
Pour y croire
À nouveau

Seule
Le désir
D’y trouver
Des souvenirs
De vivre
Au quotidien
Pleurer
Aimer
Désirer
Piller
Les derniers
Petits bouts
Volés
de bonheur
Le temps est compté

Aide moi.
Porte moi
Hors d’ici
Tête suffocante
Ou suffoquée
Je ne sais plus
Aide moi
Parle moi
Distrait moi
De tes ombres
et lumières

Ceci est pour toi
Si un jour
De ce gouffre
J’en sors
Poète
et honnête

Aide-moi
Pour un moment
Un instant
Seulement

Aime-moi.
Suffoque moi
Dans tes bras
Réanime moi.

Par défaut
Narcissime

Appauvrist

Je m’appauvris
Je m’adouçis
Je m’assoupis

J’écris
Je ris

Je détruis
Je survis
Je je je
Suis
Si tourmentée 
Si apauvrie
D’énergie
Mal nourris
Je vomis
Je maigris.

Corps meurtrie
Visage tumifiée
Âme ensanglantée
Je m’engage et m’enrage.

Embrasse-moi
Tiens-moi
Supplie-moi

Paupières lourdes
Yeux scintillants
Je lutte
Te retrouver
Vous?
Où? 

Prends-moi
Serre-moi
Étouffe-moi
Fais moi oublier
Cette lassitude
Cette habitude
De tout casser. 

Roulette russe
Lotterie du bonheur
Ou du malheur
Décision
Jouons
Justification
Toi, moi, nous
Folie.

Ne pas penser
Serre moi
Écoute moi
Tiens moi
Étouffe moi
Embrasse moi.

Par défaut
Narcissime

Tout fout le camp

Tout fout le camp

Nouvel an
L’amour
Séduction
Je reste
En plan

Désir incessant
Obsession
Besoin
Inassouvi
Raccourci

Perte de contrôle
Rentrée
Se tenir aux rails
Professionels

Droite
Atteindre
Sagesse
Et sérénité

Ennuyée
De cette poésie
Bon marché

Tout fout le camp
Nouvel an
Et le temps
De se retrouver
Encore une fois

Paumée
Complètement
Sainement
Douloureusement

Tout fout le camp….

Novembre 2011

Par défaut